Formation continue depuis 20 ans
  • En laissant Javascript désactivé dans votre navigateur, vous vous privez de certaines fonctionnalités du site
    (Informations, actualités, analyses autour de la formation et des thèmes connexes; du chômage et de ses causes ainsi que ses conséquences
    à la fois sociologiques et humaines...)
    Version javascript activé
» ADRESSE
21-23, rue des champs
Z.A. La moutardière
76190 Yvetot
Photo des bureaux


» GEOLOCALISATION
Pour visualiser notre adresse sur un plan,
cliquer ici


» SITES D'INTERVENTION
  • Le Havre
    Lillebonne
    Yvetot
    Barentin
    Rouen

  • Bernay
    Evreux
    Louviers


» COURRIELS


» TELEPHONE - FAX
02 35 969 396
06 87 565 681


» RÉSEAUX
Internet
Intranet-wikifichesfgi76
(espaces personnalisés
sous forme de wiki
à accès réglementés)


» HORAIRES
Du lundi au vendredi :
(sur rendez-vous)
- de 08h30 à 12h30
- de 13h30 à 18h30


» RENDEZ-VOUS, COURS & PRESTATIONS

Ils ont lieu habituellement du lundi au vendredi entre 8h30 et 18h30.
Mais nous sommes en mesure de les assurer également en dehors des heures de bureau, samedi matin y compris, sur demande expresse.

» Infos légales

FPC :
23 76 04299 76
SIRET :
FR02 409 226 248 00030



Budget Prévisionnel : Chapitre 1

Etablir un budget prévisionnel

 

 A. THEME

 

Monsieur ALIX, est un jeune chef d’entreprise qui rentre dans la seconde phase de progression de son entreprise et il a des projets.  Il envisage éventuellement de solliciter un financement bancaire pour investir dans du matériel qui lui permettra de décupler son chiffre d’affaire.

Pour ces raisons, il est primordial d’établir un budget prévisionnel, qui lui sera d’ailleurs demandé par son banquier, afin d’anticiper, de la façon la plus précise possible, ses rentrées et ses sorties, autrement dit, ses ventes et ses charges. De plus, en fonction de la rentabilité envisagée, il pourra adapter ses objectifs et planifier ses besoins en trésorerie.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, essayons, avant tout, de répondre à ces questions :

 

Qu'est-ce qu'un budget prévisionnel ?

C’est un tableau financier regroupant l'ensemble des sorties (ou charges) et des entrées (ou produits) liées à un projet pour l'année en cours ou à venir mais également pour anticiper son activité. Il est toujours préférable de prévoir plutôt que de se laisser surprendre. L'année concernée est appelée « exercice ». Elle correspond à une année civile et fiscale, en générale. Il arrive que l’exercice comptable d’une entreprise commence en cours d’année. Il sera de toute façon toujours égal à 12 mois. Grâce au budget prévisionnel, le chef d’entreprise aura la maitrise de sa gestion tel un conducteur qui aura établi son itinéraire lors d’un long trajet à parcourir.

 Ce sont les chiffres réels de l’entreprise qui vont nous permettre d’établir le budget prévisionnel de monsieur Alix. Pour cela il nous faut savoir lire et interpréter les chiffres qui composent son bilan et son compte de résultat. L'idée n'est pas de réaliser un budget avec des données vaguement estimées, mais de travailler à partir de données sérieusement calculées et rigoureusement vérifiées. Il va falloir recenser, identifier et classer les charges et les produits en tenant compte d’ajustements qui peuvent avoir diverses origines comme l’ouverture sur un nouveau marché et le réajustement des prix en fonction de charges supplémentaire.

Par exemple, Il faut savoir que l’augmentation d’un délai de règlement clients aura naturellement une incidence sur la trésorerie et dont sur le besoin en fonds de roulement.

 

Comment établir un budget prévisionnel ?

Un budget prévisionnel est composé de plusieurs budgets qui dépendent du domaine d’exploitation de l’entreprise.

C’est ainsi que l’on parle de budget d’exploitation définit comme :

« La prévision chiffrée de tous les éléments correspondant à une hypothèse d’exploitation donnée pour une période déterminée ».

 

Les budgets d’exploitation présentent :

A la fois des objectifs à atteindre (quantité à produire ou à vendre, qualité à atteindre, etc.)

Les ressources mise en œuvre pour atteindre les objectifs (PM, MO, machines, etc.)

 

Le budget des ventes et des frais de distribution

 

Le budget des ventes traduit le programme prévisionnel des ventes. Il peut être présenté par produit, par représentation, par région, etc.

C’est un budget essentiel, car c’est à partir de lui que seront déterminés les quantités à produire et les besoins en approvisionnement. Il peut comporter plusieurs rubriques :

 

 » Quantité à vendre

 » Coefficients saisonniers

 » Prix de vente -

 » Montant de la TVA

 » CATTC Etc.

 

Le budget de distribution présente les moyens mis en œuvre pour réaliser le programme des ventes. Il peut comporter les rubriques suivantes :

 

  » Salaires et charges sociales de la force de vente

  » Commission des représentants

  » Frais de publicité - etc.

 

Le budget des approvisionnements reprend les achats de matières/approvisionnements nécessaires à la production.

Le budget est établi en fonction du programme d’approvisionnement.

 

Le budget de production valorise le programme de production.

Ce dernier repose sur les prévisions des ventes mais il tient compte des contraintes liées à la capacité de production. La valorisation est faite au coût préétabli.

 

Par exemple, monsieur Alix fabrique lui-même ses marteaux. Il a créé pour cela un atelier qui accueille 8 personnes. Il souhaite faire évoluer sa production en envisageant un second atelier avec 4 personnes supplémentaires. Il prendra en considération les charges constatées pour son premier atelier qu’il ajustera et, fera de même, pour les charges salariales. Par contre, il pourra envisager, de ce fait, de développer également sa production.

 

En retour, Le budget de production détermine, également, le budget des approvisionnements, le budget des investissements et celui des autres charges.

 

Le budget des frais généraux

Les frais généraux recouvrent des frais non liés au volume d’activité. Il s’agit pour l’essentiel de charges liées à la fonction « administration générale » (frais de la direction général, des services administratif, comptable, financier, informatique, etc.).


Dans le cas de monsieur Alix et de sa fabrique de marteaux, il aura besoin de bois et d’acier.

Schématiquement, les différents budgets d’exploitation s’articulent de la façon suivante :

  

 

 Le budget des investissements est considéré comme un budget hors exploitation.

Il recense les prévisions de dépenses à court terme liées aux projets d’investissement de l’entreprise. Il a une influence sur la trésorerie et la présentation des états financiers prévisionnels.

Monsieur Alix envisage de construire un autre atelier afin d’augmenter sa production.

Cette construction constitue son investissement et fera l’objet d’une demande  de prêt auprès de sa banque. Les biens destinés à servir l’activité de l’entreprise de façon durable, s’appellent des immobilisations. Une immobilisation est amortie jusqu’à l’échéance de son utilisation.

Le renouvellement ou l’acquisition entrainent des dépenses à prévoir qui nécessitent un financement externe.

 

Schématiquement, les différents budgets s’articulent de la façon suivante :

 

 

 Le budget de trésorerie

 

Le manque de trésorerie est l'une des causes actuellement les plus fréquentes de disparition des entreprises. La trésorerie doit donc être gérée par l'entreprise et faire l'objet d'une attention particulière de l'analyse. A chaque instant, en effet, l'entreprise doit être en mesure d'honorer ses paiements, au risque de mettre en péril son existence.

 

L'outil de base pour déterminer la trésorerie et suivre son évolution est le BUDGET de TRESORERIE. C'est un document qui permet de projeter dans le temps la situation de la trésorerie à partir de son solde de départ et des prévisions de dépenses et recettes établies (sous forme de budgets) par l'ensemble des services de l'entreprise.

 

Il est établi en général sur une durée de douze mois et selon un découpage mensuel ou fixé aux dates de fortes échéances (fin de mois, 10 du mois, etc.) Il met en évidence les flux d'entrées et de sorties de fonds entraînés par l'exploitation prévisionnelle de l'entreprise.

 

L’élaboration des documents prévisionnels de synthèse

 

Divers documents de synthèse sont établis à la suite du budget de trésorerie. Ils constituent des documents d’information financière et prévisionnelle que doivent établir annuellement certaines entreprises : le compte de résultat prévisionnel et le bilan prévisionnel.

PARTENAIRES
PRESTATIONS
OPCA
HABILITATIONS
Fongecif Haute-Normandie
Conseil régional de Haute-Normandie
Pôle Emploi Haute-Normandie
Point Relais Conseil Yvetot
AREF-BTP
Chambre de commerce de Rouen
Chambre de commerce d'Yvetot
Validation des acquis
Audit & Conseil
Création d'entreprise
Conseils en Ressources Humaines
Les Formations
 
Uniformation
Unifaf
Fafih
Forco
Agepah76
Constructys
Fafsea
Pôle Emploi
Conseil régional de Haute-Normandie
Fongecif
Aref-BTP
 
 
 
Page générée en 0.00673secondes.